FORUM NORDTRIATHLON, du site http://www.nordtri.info

Triathlon Duathlon Aquathlon Run & Bike au Nord de Paris http://www.nordtri.info/

N'oubliez pas de m'envoyer les résultats et formulaires des épreuves régionales : Nord et Picardie. Merci d'avance.
Les Pseudos sont maintenant personnalisables dans la mesure ou vous avez correctement renseigné les champs "NOM" & "Prénom". Pour les modifier, allez dans le menu "Profil".

    Il va faire le Tour de France... en triathlon

    Partagez
    avatar
    Francois Admin
    Rang: Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 895
    Age : 43
    Localisation : BUIGNY L'ABBE (ABBEVILLE 80)
    Date d'inscription : 07/10/2004

    Il va faire le Tour de France... en triathlon

    Message par Francois Admin le Mar 09 Déc 2008, 11:10

    Il va faire le Tour de France... en triathlon



    Pascal Piche-Mamedy Doucara / Sport

    Multichampion du monde d'ultra distance, Pascal Pich a décidé de réaliser les 21 étapes du prochain Tour de France... en triathlon ! Un défi de poids.

    Inconscient, fou furieux, fêlé, cinglé, barré. Depuis qu'il repousse ses limites à l'extrême et qu'il compile les records du monde de l'impossible, Pascal Pich en a entendu des vertes et des pas mûres sur son compte. Ce qu'on lui reproche ? Son goût pour la démesure, cet amour immodéré pour l'effort prolongé. Mais à quoi bon le blâmer. Tout petit déjà, ce triathlète fondu d'ultra distance était un boulimique de sport. Foot, volley, hand, gym. Tout y passe, même la boxe, vers l'âge de 10 ans, et le judo, dont il sera ceinture noire à 15 ans. Mais en 1988, c'est le déclic. Le Nîmois découvre le triple effort et bascule dans une tout autre dimension. Très vite, c'est vers les longs formats qu'il s'oriente. Avec une appétence jamais démentie. "Chacun trouve son compte où il peut, raconte-t-il. Moi, ce que j'aime dans l'ultra distance, c'est que tout peut arriver. Mais là où tu peux faire la différence, c'est dans la tronche. Tout est possible à partir du moment où tu t'investis psychologiquement. Et quand tu te retrouves face à toi-même, tu ne peux pas tricher."

    Drucker sous le charme

    En une quinzaine d'années de pratique, cet ancien maréchal des logis, blessé en 1983 à Beyrouth, va se bâtir un palmarès hors normes. Notamment champion du monde de déca Ironman (38 km de natation, 1 800 km à vélo, 423 km à pied), de double Ironman (7,6 km / 390 km / 84 km), de triple Ironman par équipes (11,4 km / 540 km / 126 km), ou encore recordman du monde dans l'enchaînement de six Ironman (23 km / 1 080 km / 253 km), Pich devient le "mec plus ultra". Un homme de fer qui dérange autant qu'il séduit. Parmi ses fans inconditionnels figure un certain Michel Drucker. En 1991, l'animateur vedette tombe béat d'admiration devant le cannibale français. Pour le Téléthon, Pascal Pich s'est promis d'établir un nouveau record du monde. C'est le fil rouge de l'édition et, bientôt, le nouveau centre d'attraction de la star de la télé qui
    a même décidé de le parrainer pour son prochain défi. "Moi qui suis un fondu de cyclisme et de natation, je trouvais dément et incroyable ce qu'il faisait, se souvient Drucker. Ce qu'il réalise est assez rare et courageux. Il incite les gens à se surpasser et à aller au-delà de leurs limites. C'est un bel exemple. " Mais, à bientôt 45 ans, Pascal Pich ne souhaite pas s'arrêter en si bon chemin. Après deux saisons gangrenées par des blessures et des difficultés récurrentes à boucler son budget, ce policier - qui s'est volontairement mis en disponibilité sans solde depuis 2003 afin de vivre pleinement sa passion - a fait un rêve. Celui de participer à sa manière au prochain Tour de France.

    Pascal Piche-Mamedy Doucara / Sport



    La pêche aux sponsors

    L'idée est simple, mais fichtrement ambitieuse ! Tous les matins, ce quadra sympa aux deux piercings et aux pointes de cheveux peroxydées s'élancera trois heures avant les coureurs afin de boucler l'étape du jour en triathlon. Soit 2 500 mètres de natation à proximité du village départ (probablement dans un bassin gonflable), suivi de 139 à 203 kilomètres à vélo (accompagné d'au moins cinq amis cyclistes) et enfin, de 21 kilomètres de course à pied en solo. Le tout encadré d'une voiture ouvreuse, d'un véhicule d'assistance ainsi que d'une escorte légère de motards de la gendarmerie, condition sine qua non fixée par les organisateurs pour pouvoir emprunter les routes de la Grande Boucle. " Physiquement, ça va être dur, reconnaît-il. Mais franchement, ça me fait moins peur qu'en 1995 où j'avais enchaîné 13 Ironman d'affilée en 13 jours, à raison de 1 h 50 de sommeil par nuit. Là, je serai frais. Je pourrai bénéficier d'une récupération monstrueuse puisque je pourrai dormir au moins sept heures par nuit." En revanche, ce qui l'inquiète et le mine carrément, c'est plutôt le montage financier de ce projet fou. Véritable homme à tout faire, Pich peine, actuellement, à trouver par ses propres moyens des partenaires financiers. "Nager, rouler, pédaler, je sais faire, confie-t-il. Mais je n'arrive pas à parler finances et à me vendre. Ce n'est pas mon truc. Finalement, j'ai bien peur que le gros du boulot sur ce projet sera de courir après les sponsors." Heureusement, et parce qu'il ne laisse personne indifférent, ce pro peut déjà compter sur les soutiens indéfectibles de Bernard Laporte et Michel Drucker, parties prenantes dans l'aspect organisationnel du défi. C'est déjà ça de gagné...

    Jouer la transparence

    En attendant, l'homme de tous les records s'entraîne. Inlassablement, dans l'arrière-pays gardois. Encore très éloigné de son poids forme, il ne devrait avoir aucun mal à se délester de sa huitaine de kilos superflus, puisque d'ici au 4 juillet prochain, date du prologue à Monaco, Pich aura englouti au moins 20 000 kilomètres à vélo, 3 000 km à pied et 400 km dans l'eau. Sans compter les stages de reconnaissance à la montagne, les cyclosportives et autres Championnats d'Europe de double Ironman auxquels il participera, histoire de mettre tous les atouts de son côté. Pour couper court aux suspicions qui ne devraient pas manquer d'escorter son Tour de force, le Francilien d'origine a tout prévu. Comme jouer la transparence et mettre en ligne ses paramètres sanguins. Plusieurs semaines avant son départ, puis quotidiennement tout au long des 21 étapes. "Je veux prouver qu'on peut faire ça proprement, sans se doper... même si ça n'empêchera jamais les c... de dire que je suis chargé ! C'est justement tout le problème de ma discipline, qui n'est pas reconnue par la fédération traditionnelle [l'I.T.U., ndlr]. Elle est sous-médiatisée car ses dirigeants sont convaincus que nous sommes chargés. ça me fait rire parce que ceux qui se dopent le font pour aller vite, rarement pour durer longtemps... " En tout cas, rien ni personne ne semble, aujourd'hui, pouvoir entraver la route de ce doux dingue. Un peu maso, beaucoup attachant, passionnément acharné.

    Pascal Piche-Mamedy Doucara / Sport



    ITINÉRAIRE
    Pascal Pich
    .Né le 8 avril 1964 à Villeneuve-Saint-Georges (94) 1,78 m - 70 kg
    .Palmarès : Champion du monde 2000 de déca Ironman, champion du monde 2003 de double Ironman (solo et par équipes), champion du monde 2001 et 2003 de triple Ironman par équipes, détenteur de 9 records du monde.


    _________________
    --------
    François, Administrateur Bénévole NordTri.info
    contact: admin@nordtri.info
    http://www.nordtri.info/ - http://forum.nordtri.info/
    avatar
    Franck MASSON
    Langue pendue

    Masculin
    Nombre de messages : 123
    Age : 51
    Localisation : Ichi garchon
    Date d'inscription : 08/11/2004

    Re: Il va faire le Tour de France... en triathlon

    Message par Franck MASSON le Mar 09 Déc 2008, 19:54

    C'est Mon avis, mais

    Je trouve ça complétement naze.

    Je ne partage pas grand chose avec ce monsieur.

    Maintenant, bon courage à lui.

    Mr Barjot (peru adrien)
    Langue pendue

    Masculin
    Nombre de messages : 167
    Age : 33
    Localisation : Haubourdin
    Date d'inscription : 27/08/2008

    Re: Il va faire le Tour de France... en triathlon

    Message par Mr Barjot (peru adrien) le Mer 10 Déc 2008, 15:14

    Je ne trouve pas ça nul si il aime ce qu'il fait c'est le principal! J'aime bien le triathlon mais je n'irai pas jusqu'à arrêter de travail et tout mettre de coté pour ça!

    Contenu sponsorisé

    Re: Il va faire le Tour de France... en triathlon

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 21 Oct 2018, 13:16